Le quotidien des forces de vente a évolué, à mesure que les clients (B2B comme B2C) ont évolué. Pour les aider à être toujours plus efficaces, convaincantes et opérationnelles, de nombreuses entreprises ont fait le choix de les doter d’ordinateurs portables ou de tablettes tactiles.

Les commerciaux peuvent désormais disposer en permanence de tous les supports censés les aider à mieux vendre et à mieux satisfaire prospects et clients. Mais le commercial est un acteur en mouvement ! En voiture, dans les transports, chez ses clients, dans les rayons, cet acteur nomade ne peut subir comme une contrainte, l’équipement informatique qui lui est fourni. Il doit par ailleurs pouvoir s‘en remettre pleinement à son ordinateur ou à sa tablette tactile. Si la fiabilité n’est pas absolue, n’en doutez pas, vos commerciaux n’utiliseront pas le matériel mis à leur disposition ! En vous orientant vers des périphériques durcis ou semi-durcis, vous changerez le quotidien de vos forces de vente !

Raison n°1 : Rassurer les commerciaux

Pour Nathalie Dubuy, Directrice Commerciale pour B&B Market (société éditrice de solutions CRM),

« la première raison de miser sur des équipements durcis, c’est leur résistance aux chocs et/ou aux chutes, pas seulement dans une optique de fiabilité, mais aussi dans la réassurance que ces périphériques confèrent aux commerciaux ».

En effet, pour l’observatrice, le fait que les forces de vente aient une confiance absolue dans l’équipement, dans la disponibilité des informations, leur permet de se concentrer pleinement sur relation commerciale. « Cette disponibilité du matériel est une caractéristique essentielle pour les forces de ventes ! ».

Raison n°2 : Moins de panne, plus d’efficacité

Opter pour un équipement naturellement plus résistant, plus sûr et plus fiable, c’est un atout majeur ! « Mais cela va encore plus loin, explique Catherine Reber, Directrice du Marketing pour B&B Market. Les solutions durcies sont souvent accompagnées d’un SAV et d’un support plus performants ». En combinant un taux de panne inférieur aux produits « grand public » et un SAV plus efficace, les commerciaux sont rarement confrontés à la désorganisation de leurs activités.

Raison n°3 : Des écrans performants pour une visibilité optimale

Rien ne doit perturber le commercial lorsqu’il est aux côtés d’un client ou d’u prospect. Il doit pouvoir se concentrer pleinement et en toutes circonstances pour être le plus efficace possible. Un commercial qui, par exemple visite un point de vente avec un client peut être confronté à des conditions de luminosité délicates.

« Les éclairages directs et indirects, peuvent parfois compliquer la lecture de données à l’écran, explique Nathalie Dubuy. La qualité de l’écran est donc déterminante ».

Les terminaux durcis possèdent des écrans très lumineux et proposent des angles de vision offrant une visibilité optimale.

Raison n°4 : Une autonomie jamais prise en défaut

Les journées des commerciaux se caractérisent bien souvent par de fortes amplitudes horaires et par des accès à des réseaux électriques qui ne sont pas toujours garantis.

« Nous avons constaté que, pour préserver l’autonomie de leurs tablettes ou ordinateurs portables « classiques », les commerciaux ont tendance à réduire les performances de leurs équipements, ce qui peut nuire à l’utilisation des applications métiers », explique Nathalie Dubuy.

L’autonomie garantie par les terminaux durcis, leur permet de mener à bien l’ensemble de leurs missions lorsqu’ils sont en déplacement sans avoir à renoncer à la performance ! « Les commerciaux nomades sont particulièrement friands des portables tactiles épurés côté poids et dimension sans négliger la puissance du matériel », précise Nathalie Duruy. La dernière génération des durcis Panasonic joue sur l’autonomie et la légèreté tout en s’orientant plus vers la puissance dans un encombrement minimum.

Raison n°5 : S’affranchir de contraintes de la coque de protection

« Lorsque les commerciaux sont en déplacement et qu’ils doivent prendre des photos avec leur tablette tactile, indique Catherine Reber, la coque de protection peut être encombrante, elle représente par ailleurs un surcoût, elle doit être régulièrement renouvelée ».

Avec les équipements durcis, la résistance intrinsèque du matériel, libère de recours à ce type d’accessoire. Un confort supplémentaire pour le commercial !