34% des Européens plébiscitent le PC hybride

L’institut Market Dynamics a réalisé une étude portant sur un échantillon de plus de 2650 acheteurs et utilisateurs de technologies mobiles dans leurs cadres professionnels, dans 10 pays européens. L’objectif : comprendre les attentes d’un marché en perpétuelle évolution.

Dans le cadre de ce vaste sondage, il a été demandé aux répondants de désigner le type d’équipement qu’ils choisiraient, s’ils ne pouvaient plus en posséder qu’un seul. Plus d’un Européen sur trois s’est positionné en faveur du PC hybride (34%), alors que le PC de bureau, par exemple, ne récolte que 9% des suffrages, et 7% pour le smartphone. Même si les PC portables figurent en tête de classement (35%), la progression de l’hybride est évidente !

Plus loin dans l’observation de cette étude, on constate par ailleurs que 36 % des personnes interrogées pensent que les appareils hybrides deviendront le terminal mobile dominant dans les trois prochaines années, tandis que 26 % penchent pour les PC portables.

Pourquoi un tel engouement ?

Comment expliquer cette attirance des utilisateurs pour les terminaux hybrides ? Quatre principales raisons sont évoquées par les sondés. 44% d’entre eux évoquent un plus large éventail de fonctionnalités et une plus grande disponibilité de logiciels, tandis que 42% retiennent à la fois de meilleures performances et une meilleure autonomie qu’un simple PC portable. Parmi les atouts majeurs signalés par les utilisateurs : la présence d’un clavier physique (39%).

On comprend donc très clairement que l’ergonomie et la polyvalence des terminaux hydrides sont les deux arguments clés qui séduisent les utilisateurs, d’autant que 30% des sondés évoquent leur meilleure connectivité…

Bienvenue dans l’ère de l’« Industrie 4.0 »
60% des employés affirment que leur lecteur de codes-barres est inefficace