Assurer la sécurité industrielle d’une organisation

sécurité industrielle

Les travailleurs sont souvent exposés à des accidents de travail dus à différents facteurs professionnels ou environnementaux ou autre. Pour cela, la sécurité industrielle est devenue une obligation pour réduire les dangers technologiques plausibles et satisfaire les exigences de rentabilité et de sécurité en entreprise.

Ainsi, il s’avère nécessaire de mieux se concentrer et maîtriser les risques, les différentes sécurités industrielles, les grands principes de la gestion de la sécurité industrielle et les avantages d’assurer la sécurité industrielle.

Différentes catégories de sécurité industrielle !

La sécurité industrielle couvre les éléments suivants : la sécurité du travail, la sécurité du système industriel, la sécurité des biens industriels, la sécurité des procédés, la sécurité informatique ou des systèmes d’information, la sécurité de l’environnement, la sécurité incendie, la sécurité du poste de travail, la sécurité dans l’industrie chimique, la sécurité dans le transport, la sécurité dans l’industrie nucléaire, la sécurité dans la construction, la sécurité sanitaire, etc.

  • la sécurité au travail : vise la protection et prévention de la santé des travailleurs, la réglementation des activités à risque, les biens de l’entreprise, l’identification de la fréquence et gravité des risques, l’évitement ou la réduction des risques, la détermination du taux de défaillance, etc. ;
  • la sécurité des biens industriels :
  • la sécurité informatique ou des systèmes d’information : permet de limiter les risques d’intrusion, garantir la disponibilité et intégrité ainsi que de définir les normes d’authentification ;
  • la sécurité du poste de travail :
  • la sécurité dans l’industrie chimique : nécessite la définition et l’élaboration des matières premières et produits finis ainsi que l’utilisation des fiches techniques de sécurité ;
  • la sécurité dans le transport : correspond aux différents modes de transport (aérien, ferroviaire, en mer et routier) ;
  • la sécurité dans l’industrie nucléaire : implique la protection des éléments humains et environnementaux exposés aux actes malveillants ou aux installations nucléaires ou encore du transport des matières nucléaires ;
  • la sécurité sanitaire : correspond à la qualité de la nourriture et la sécurité des personnes contre le covid ;

Avantage d’assurer la sécurité industrielle d’une organisation !

La sécurité industrielle vise : la protection des personnes (agent de sécurité, consultant en sécurité, responsable de projet, chef d’équipe, responsable de la sécurité informatique, ingénieur de sécurité, responsable de qualité, etc.) ou biens et locaux, le respect des stipulations du code du travail, la protection des risques sanitaires et la disposition de meilleur système de contrôle d’accès.

Ensuite, vous pouvez ainsi mieux comprendre les principaux principes de base de la sécurité industrielle, les méthodes appliquées pour la gestion des risques industriels liés à la sécurité, l’essentiel des travaux de nettoyage recommandé, la gestion des risques des travaux effectués en hauteur, la vérification des installations électriques aériennes, le rayonnage métallique et la compréhension des normes ou réglementations en vigueur relatives à la sécurité.

Puis, cette action met à l’abri des dangers (expositions aux matières nucléaires, au covid, produits ou émanations chimiques, aux électrocutions, environnements impropres, chute d’objet, insuffisance mesures HS, etc.) et limite l’absentéisme et les accidents du travail. De plus, cela garantit la rentabilité, la productivité, la santé et la performance en industrie…

Conseil pour assurer la sécurité industrielle d’une organisation !

L’employeur doit prendre des mesures concomitantes pour mieux gérer la sécurité industrielle. Notamment : l’identification ou l’évaluation (EPI, EPC, infrastructure, condition de travail, outil de travail, etc.) et la structuration des risques, l’allocation des RH et ressources financières appropriées, la mise en place des moyens de contrôle et maîtrise, la communication des consignes d’organisation (accès interdit, zone dangereuse, limite vitesse maximale pour pouvoir circuler dans certaines zones, etc.), la communication des normes de sécurité professionnelle (aération et assainissement du lieu, matériel sanitaire excellent, system de chauffage, zone non fumeur, équipement performant contre incendie, etc.) ainsi que le recours à la formation du personnel à la sécurité industrielle et la prévention des risques…

Ensuite, il faut savoir dissocier la mesure prise suivant le type de secteur d’activité (chimique, construction, nucléaire, transport, etc.),

Puis, l’entreprise industrielle doit disposer différentes certifications connues par les personnels, les clients et les partenaires et pour améliorer la marque et l’image de marque. Telles que : NF Service 241, AFAQ OHSAS 18001, APSAD, CNAPS, ISO 9001 et 14001, MASE, etc. Puis, vous devez également disposer de : document DUERP, dispositif de sécurité contre incendie, mesures préventives contre les risques externes, équipements de sécurité (SSI, SES, signalétique, SEA et colonnes sèches ou humides…

Impression 3D : quelles sont les caractéristiques d’une imprimante FDM ?
Soudures de métaux au laser : trouver une entreprise en ligne spécialisée