C’est quoi un scellement chimique ?

Vous avez probablement déjà entendu parler de scellement chimique sans réellement savoir ce que c’est exactement. Très habituellement utilisé par les techniciens du bâtiment, il essaie de se propager avec le déploiement des implantations chimiques, qui sont faciles à utiliser tout en ayant un prix abordable. La technique permet de fixer des choses lourdes et massives sur un pilier creux ou rempli est donc maintenant à la portée de tout le monde, du moins de tous les hommes qui aiment le bricolage. Mais en quoi consiste le scellement chimique ?

La définition du scellement chimique

Le scellement chimique est une méthode nouvelle de fixation de choses lourdes sur différents supports d’une maison comme une muraille ou un plafond. Il présente un choix très intéressant et plus nécessaire que l’utilisation classique de chevilles. Comme son nom l’expose, le scellement chimique fait appel à une fabrication chimique pour réunir les différents morceaux de la cimentation. Cette méthode demande l’utilisation d’une résine hybride, et d’un durcisseur qui seront assemblés pour assurer le mélange des matériaux.

Le scellement chimique est adapté sur plusieurs matériaux remplis ou vides, comme les bétons lisses ou poreux, avec de roche ou aussi la brique. Si vous voulez obtenir un scellement synthétique de bonne qualité, vous êtes conseillé de cliquer sur materiel-industriel.com. En général, ce type d’attache est utilisé pour la fixation de charges massives comme les lustres, les balcons, les grillages, les panneaux d’affichage ou encore les ancrages des machines sur les cloisons d’une construction. Le scellement chimique a fait ses tests et, bien qu’il soit suffisamment nouveau, il connaît déjà un départ éclatant dans le domaine du bâtiment ou construction.

Comment faire un scellement chimique ?

La création d’un scellement chimique demande différents outils comme une perceuse et quelques outils. La perceuse aide à faire une petite cavité sur le support rempli ou vide. Dans cette pratique, la profondeur ou le diamètre du trou vont se modifier en fonction de la longueur et taille de la tige qui y sera enfoncée. Après, il faut bien nettoyer le trou afin d’enlever toute saleté et déchets de matériau. Vous pouvez commencer à mélanger de la résine et le durcisseur suivant les dosages recommandés pour ensuite l’administrer dans le trou. Lorsque le support est fait d’une substance creuse, l’emploi d’un tamis est préférable. Cela permet au produit de bien se répandre dans le trou.

Vous devez ensuite introduire le boulon ou le talon, doucement dans le trou. Vous devrez laisser le scellement sécher durant une durée conseillée par le fabricant. Le temps du séchage peut varier en fonction du type de résine, de durcisseur, mais aussi des matériaux du support. En plus, des scellements chimiques en capsule de verre existent et sont vendus dans des quincailleries. Ils sont surtout faciles à utiliser parce qu’il n’y aura aucune réalisation de mélange essentiel pour le durcisseur et la résine. La capsule est orientée dans le trou et passe sous l’effet de la poussée de la vis. Les composants réalisent leur travail tout seul. 

Les différentes sortes de scellements chimiques

La résine est l’élément important qui spécifie les scellements chimiques. Il y a trois grandes résines qui se démarquent, ce sont le polyester, le vinylester et l’époxy. Premièrement, la résine de polyester possède un prix moins onéreux tout en étant la plus marchandée. Elle est très fiable sur le côté fixation et supporte des charges sérieuses, mais reste fragile à l’eau et à la chaleur. Le vinylester, classé dans les amarrages chimiques de gamme élevée, est particulièrement performant. Il peut supporter des charges très lourdes tout en étant parfait pour les fixations pouvant supporter d’importantes charges. La résine d’époxy est la résine de bonne qualité de scellement chimique. Elle est particulièrement résistante et ne présente zéro régression. Toutefois, elle coûte à un prix un peu élevé et son état liquide élimine son usage sur les matériaux creux.

Comment employer une fixation chimique ?

Le scellement chimique est composé d’une récente innovation qui assiste à la fixation d’objets lourds dans des matières creuses ou non pareilles telles que la brique, la roche ou le béton. C’est le résultat idéal pour augmenter la force d’ancrage d’un goujon, ou des objets ayant de lourds poids. Pour utiliser cette méthode d’attache, généralement le scellement chimique, vous êtes recommandé de continuellement poser à côté les matériels indispensables. Cela vous permettra de réaliser plus rapidement les travaux. C’est un pistolet à cartouche robuste, d’un produit de nettoiement, d’une barre filetée, de perforatrice et de tamis. L’acquisition d’un résultat de fixation ou d’ancrage parfait ne résulte pas seulement de l’outillage, d’autant plus que vous devez accomplir plusieurs étapes.

Pour conclure, le scellement chimique est une façon de fixation pratiquement universelle qui offre plusieurs avantages. Inversement au chevillage mécanique, il ne produit pas de contrainte sur la matière supportée et se montre compétent pour de lourdes charges. Sur Internet, vous pouvez avoir plus d’informations sur le sujet.

L’optimisation de la performance énergétique dans les bâtiments intelligents
Accouplements mécaniques : contacter un expert en ligne