Comment produire de l’air comprimé ?

Air comprimé industriel

Que vous en soyez conscient ou non, l’air comprimé est omniprésent dans partout, des ballons de votre anniversaire, à l’air dans vos pneus de voiture et de vélo. L’air comprimé était également utilisé dans la fabrication du smartphone, de la tablette ou de l’ordinateur. Mais comment fonctionne la production d’air comprimé ?

Qu’est-ce que l’air comprimé ?

L’air comprimé est de l’air atmosphérique comprimé. L’air à l’état comprimé est un vecteur d’énergie. Il peut transporter cette énergie sur de longues distances et la convertir en travail lors de la relaxation. Contrairement à la vapeur et à l’énergie électrique, c’est un milieu énergétique peu dangereux pour l’homme. L’air comprimé était utilisé pour faire du travail dans les premiers jours de l’humanité. La sarbacane a été utilisée par le chasseur pendant la chasse pour tuer le gibier avec une flèche empoisonnée. Les soufflets manuels étaient également utilisés par les anciens Égyptiens pour fondre des métaux tels que l’or et le cuivre. Un compresseur installé avec plus de 1000 kW a fourni de l’air au réseau principal, qui avait été posé sur plusieurs kilomètres sur place. L’avancée triomphante de l’air comprimé ne pouvait plus être stoppée au cours du siècle dernier jusqu’à aujourd’hui. D’innombrables applications à l’aide des compresseurs et des systèmes de traitement développés en continu ont pu être ouvertes avec ce fluide à la fois dans le secteur bas pression et dans le domaine haut pression. Si la technologie de l’air comprimé et du vide industriel vous intéresse, prenez rendez-vous sur spienergie.fr.

Comment produire de l’air comprimé ?

Pour générer de l’Air comprimé industriel, un compresseur électrique ou à combustion aspire l’air à travers un filtre, le comprime de 6 à 10 bars et le pompe, souvent via un refroidisseur intermédiaire, dans le réservoir d’air comprimé. L’air comprimé circule du réservoir vers le réseau de canalisations. Afin de pouvoir compenser les pertes de charge dans l’installation, le compresseur crée une pression supérieure d’environ 1,5 à 2 bars à la pression de service requise. Pour compresser l’air, on utilise des compresseurs centrifuges, axiaux, à pistons ou à vis, qui sont des équipements assez énergivores, car la compression de l’air est un processus inefficace en termes de consommation d’énergie avec un rendement allant jusqu’à 10 %. Bref, pour comprendre la production d’air comprimé il faut prendre un ballon comme exemple. L’air qui lui est fourni pendant le gonflage prend un volume plus petit. L’énergie contenue dans l’air comprimé à l’intérieur du ballon est égale à l’énergie nécessaire pour gonfler. Lorsqu’on lâche la balle et que l’air commence à en sortir, l’énergie se dissipe et la balle s’envole. Le fonctionnement d’un compresseur volumétrique est basé sur le même principe.

À quoi peut servir l’air comprimé ?

L’air comprimé est maintenu à une pression supérieure à la pression atmosphérique. Il est utilisé dans de nombreux domaines, parmi lesquels on peut citer, l’alimentation des outils pneumatiques ou des carabines, l’utilisation dans les systèmes de freinage, en plongée ou dans les systèmes de stockage d’énergie. L’air comprimé est également disponible sous forme de spray, un récipient contient généralement 400 ml. Il est souvent utilisé lors des travaux de nettoyage, car il peut traiter de nombreuses saletés. La plupart des modèles sont équipés d’un tube spécial qui permet de diriger plus facilement le flux d’air vers l’endroit souhaité. La production d’air comprimé et vide industriel à des fins industrielles nécessite l’utilisation de dispositifs qui garantiront non seulement une bonne qualité du produit final, mais également un rendement élevé. C’est pourquoi l’industrie utilise des compresseurs à vis qui, selon le type, peuvent produire de l’air avec une pression de 4 à 15 bars.

Comment bien choisir sa tablette industrielle ?
L’univers de la mécanique à votre portée