En quoi consiste l’usage des glissières télescopiques ?

glissières télescopiques

Souvent, les portes des tiroirs coincent. Ouvertures à coulissement, elles sont difficiles à manipuler et à décoincer. Il arrive de refaire à plusieurs reprises le coulissage d’un tiroir à forte charge. La répétition de tels actes peut engendrer une usure rapide de la pièce sollicitée au mouvement. L’utilisation de la glissière présente, ainsi, une solution adéquate et limite la déformation, car c’est facile d’emploi. Sa robustesse s’obtient par étirage à froid d’éléments métalliques destinés à être ensemble et supportant de grandes sollicitations. Différents types de glissière sont prêts à répondre à vos besoins.

La glissière télescopique 

Une glissière est un assemblage de pièces métalliques qui donnent la possibilité de réaliser un mouvement de glissement d’une pièce sur une autre. En général, ce mouvement peut être circulaire, de translation ou autre. Parmi ces appareils, il y a la glissière télescopique qui possède la caractéristique très spécifique d’accomplir un guidage de translation linéaire. Tout dépend de l’emplacement à choisir pour loger la glissière. Elle sert comme une glissière de porte, de rail de manutention, de pied télescopique, de glissière pour table télescopique. Grâce à ses excellentes propriétés mécaniques, elle est apte à simplifier et à remplir le coulissement des tiroirs. Elle sert à réaliser avec précision le guidage de portes ou d’autres matériels lourds pour des mouvements de déplacements verticaux ou horizontaux. La glissière télescopique se présente avec plusieurs options et leur adaptation peut satisfaire des demandes aux contraintes techniques variées et difficiles.

La glissière à billes

Une variante de cette glissière est celle formée avec des profils métalliques, coulissant à l’aide de roulements à billes enfermés dans des cages. Les billes procurent un coulissement fluide. Cet ensemble constitue la glissière télescopique à billes dont la résistance mécanique ne s’arrête pas à supporter des lourdes charges, mais intervient également pour les appareils qui subissent des efforts de couples. Elle est aussi équipée d’un mécanisme d’ouverture sur certains de ses éléments et en assure également la fermeture. Les avantages que possèdent la glissière de cette catégorie sont la bonne résistance aux chocs, aux vibrations et sa grande raideur. Sa flexion est plus étroite. La glissière se comporte bien avec des caractères de grande résistance de matériaux qui lui confère une bonne durée de vie. Il existe trois types de glissières télescopiques à billes : la glissière à extension partielle, la glissière à extension totale et la glissière à super extension. Pour les trois catégories, que la charge soit soutenue à plat ou à champ, elle est répartie de manière homogène pour la glissière à bille. 

La présentation des glissières télescopiques à billes

La particularité de ces glissières réside dans la manipulation de la longueur repliée, déterminée selon l’emplacement du logement de la glissière. Elle se décline sous trois formes :

  • La glissière télescopique à extension partielle qui est structurée par deux éléments dont l’élément extérieur contient le curseur. L’extension de la longueur repliée donne un rajout allant de 60% à 70%. Pour la sécurité et l’assurance de la performance mécanique allouée à la glissière, une partie de l’élément intérieur doit rester contenu dans l’élément fixe.
  • Les trois éléments de la glissière procurent un rajout à 100 % de distance supplémentaire par extension de la longueur repliée. Cette situation est obtenue par le déploiement de l’élément intermédiaire. Cette situation est conférée aux glissières à billes à extension totale.

Pour le cas de la glissière télescopique à super extension, elle est constituée de 4 éléments qui se placent en extérieur, deux éléments intermédiaires et le curseur. L’extension peut atteindre la valeur de 150 % de la longueur repliée. Cette longueur supplémentaire est l’allongement de cette longueur repliée. 

Des spécialistes de la fabrication d’emballage industriel en bois
Guide pratique sur l’assemblage par clinchage