Le Big Data au service des industries extractives

L’industrie extractive a intégré récemment dans son système le Big data. Il s’agit essentiellement d’un ensemble de données numériques qui peuvent être utilisées et partagées dans tous les systèmes informatiques. Les industriels ont pris conscience qu’ils peuvent profiter de cette technologie pour améliorer leur performance énergétique. Désormais, le big data industriel a un sens.

L’importance des données pour les industries extractives

Le big data fait référence à une explosion de données de volumes importants ainsi qu’à de nouveaux moyens technologiques adéquats pour y répondre. Pour gérer ses activités, l’acquisition d’importantes données provenant de plusieurs domaines est une meilleure solution pour une optimisation de la performance énergétique. À partir de la corrélation des données d’environnements divers, on peut élaborer une stratégie. Pour de nombreuses entreprises dans le secteur de l’énergie, le big data permet d’augmenter les revenus et de diminuer les charges. En effet, cette technologie permet l’analyse des données non structurées qui sont stockées dans les serveurs internes. Les décideurs bénéficient de corrélations puissantes et les managers de tableaux de bord clairs et pertinents.

Les problèmes résolus par le big data dans l’industrie extractive

Les industries extractives sont victimes d’instabilités et de dysfonctionnements liés à la sécurité, à l’environnement et à la performance. Avec le big data, on peut désormais maximiser les caractéristiques clés des produits et des matériaux. Elles peuvent devenir plus performantes du moment que l’on sait collecter et analyser les données issues de nombreuses sources. Une technique qui n’a pas encore existé auparavant. Appliqué à l’énergie, le big data offre des systèmes intelligents capables de prévenir et de dégager des espaces d’optimisation. On constate alors que les entreprises, ayant recours au big data pour gérer leur management énergétique, profitent d’une baisse dans leurs dépenses énergétiques. Le big data a été poussé par la puissance croissante des microprocesseurs. Ce qui a baissé les coûts de stockage et la vitesse des réseaux.

Des grands gagnants avec le big data dans les mines

Désormais, on peut améliorer l’efficacité énergétique et la rentabilité des coûts sur l’approvisionnement en énergie grâce au big data. L’analyse des demandes traditionnelles permet de prévoir la demande en énergie en temps réel, et les clients seront servis efficacement. La grosse quantité de volumes de données générées a été vue comme un gisement riche et continuellement renouvelé d’informations. Pour les entreprises, le traitement intelligent de toutes ces données améliore leur performance énergétique, et rend service aux collaborateurs.

L’industrie du pétrole, gaz et minerais : source de richesse incalculable !