Le secteur secondaire comprend l’industrie et la construction

Le mot secteur indique un ensemble d’entreprises qui ont une même activité principale. Le secteur secondaire est un ensemble d’activités de transformation de matières premières issues du secteur primaire, en produits finis ou en produits semi-finis. Ce secteur englobe l’industrie et la construction. Toutes les entreprises doivent appartenir à un secteur économique.

La subdivision du secteur secondaire

De façon générale, ce secteur se divise en deux grandes catégories: industrie manufacturière et construction. Mais plus largement, il comprend plusieurs activités dont : la construction navale, l’agroalimentaire, la construction mécanique, l’artisanat, l’aéronautique, la construction ferroviaire, le BTP, l’électronique, la construction électrotechnique, l’industrie pharmaceutique, l’industrie spatiale, l’automobile, l’astronautique, l’électroménager, l’énergétique, l’industrie chimique, l’industrie du bois, l’industrie spatiale, l’industrie textile, la sidérurgie, etc.

La place du secteur secondaire dans l’économie

Le nombre d’emplois dans l’industrie a fortement baissé depuis des décennies à cause de la robotisation et de la délocalisation. Par contre, l’emploi dans l’industrie de la construction a connu une augmentation ces dernières années. Les villes rassemblent sept emplois sur dix du secteur secondaire. L’industrie doit avoir une grande souplesse et une grande capacité d’adaptation à cause de son instabilité cyclique et saisonnière. En effet, la construction varie en fonction des investissements ainsi que des conditions climatiques. La technologie de la construction est intensive, c’est-à-dire qu’une main-d’œuvre spécialisée ou des corps de métiers sont appelés à un moment bien déterminé pour œuvrer sur des matières premières à des niveaux différents de la réalisation d’un projet. Dans la production de biens par la transformation des matières premières, l’industrie est une grande consommatrice d’énergie. L’évolution dans les sous-secteurs industries manufacturiers modernes et BTP explique l’évolution de la part du secteur secondaire dans la croissance économique.

Les spécificités de l’industrie et de la construction

La construction se subdivise en construction non résidentielle incluant des sous-secteurs (la construction industrielle lourde, la construction institutionnelle et commerciale, et la construction de génie) et en construction résidentielle. Le domaine de la construction est vaste et touche un éventail de travaux diversifiés comme un projet de pointe, un projet hydro-électrique, un immense pont ou un centre récréatif ultramoderne. L’industrie de la construction se démarque par la grande mobilité de ses entreprises et de sa main-d’œuvre : d’une entreprise à une autre, d’une région à une autre. C’est le contraire de l’industrie manufacturière où le produit est fabriqué en usine. À l’exception de la préfabrication, l’industrie de la construction n’utilise pas de technologie d’assemblage

L’industrie : un pilier de l’économie mondiale
Les industries de transformation font partie du secteur secondaire