L’industrie manufacturière : accélération de la production et création d’emplois

Depuis 2017, la production manufacturière a connu en général une accélération. L’activité a progressé dans presque toutes les branches manufacturières. La création de l’emploi a repris avec une hausse des offres d’emplois. Mais, l’investissement dans des activités manufacturières n’est pas synonyme de la création d’emplois à cause des progrès technologiques.

Les problèmes rencontrés par l’industrie manufacturière

Le mode de fonctionnement de l’économie mondiale est mis en cause par les élites. Les pays émergents sont devenus le centre de gravité de l’économie. Il y a aussi la pratique de l’externalisation et de la délocalisation vers des pays en voie de développement. Le déclin des emplois dans l’industrie manufacturière concerne presque la majorité des pays de l’OCDE. Les pertes d’emplois et la diminution des offres d’emplois sont le résultat de suppressions de postes, de fermetures d’entreprises. Par contre, la délocalisation permet la création d’emplois dans d’autres pays. La Chine, de par sa forte croissance, ne connait pas ces difficultés. Au contraire, dans leur industrie manufacturière, des millions d’emplois sont créés.

Constat positif sur l’industrie manufacturière ces dernières années

Depuis le début de la crise, les économistes regrettent la disparition des emplois dans l’industrie manufacturière. Dans le rouge depuis les années 2000, le secteur de l’industrie manufacturière a recréé de nouveaux emplois en 2017. Cette hausse est poussée par les emplois intérimaires. L’industrie est le secteur qui a le plus recours à l’intérim. Et les produits manufacturés se vendent facilement et peuvent stimuler les recettes d’exportation. On peut dire qu’une industrie manufacturière puissante, capable d’exporter, permet de lutter contre le chômage en période difficile. Une aubaine pour l’économie en générale, l’industrie manufacturière stimule la nouvelle technologie. Mais pour l’industrie agroalimentaire, elle est marquée par une baisse de la production.

Les raisons du retour de l’accélération de la production et de la création d’emplois

La production a enregistré une croissance en volume, tirée par l’électronique et optiques, les produits informatiques, et par les matériels de transport. Cette hausse est soutenue par un rythme élevé dans les secteurs de la chimie et de la pharmaceutique. Certains pays commencent aussi à rapatrier leur industrie. Ils privilégient l’employabilité de la main-d’œuvre spécialisée à la place d’une main d’œuvre abordable. On constate aussi qu’au niveau mondial, qu’il y a un resserrement de l’écart des coûts entre les pays de la zone euro et les pays émergents. Un phénomène qui décourage les entreprises à se lancer dans une délocalisation.

Quelles différences entre production industrielle et production manufacturière ?
Technologies adaptées pour accompagner l’évolution de l’industrie manufacturière